SVG_Logo.svg

Intégrer son propre plan numéroté, on commence où ?

Eh bien l’on commence par se doter d’un plan numéroté sous forme d’image… mais pas n’importe quel type d’image. Il s’agit là de bien choisir son format, car elle devra correspondre aussi bien en billetterie pour vos opérateurs mais également dans la « VEL » pour l’expérience d’achat des internautes.

Deux type de fichiers sont préconisés:

  • Le png (Portable Network Graphics) format ouvert d’images numériques, il permet la gestion
    de la transparence qui sera nécessaire au bon fonctionnement du plan.
  • Le svg (Scalable Vector Graphics) format de données conçu pour décrire des ensembles de graphiques vectoriels. L’intérêt de ce type de format réside dans le fait que ce type d’image soitzoomable/redimensionnable à volonté sans perte de qualité.

Ces deux formats de fichier graphique gèrent la transparence qui est nécessaire au bon fonctionnement du plan numéroté. En effet les états des places (libre, réservé, occupé) seront visibles grâce à des pastilles de couleur collées derrière chacun des sièges.

Détail des marquages des états des places sur un plan numéroté

Détail des marquages des états des places sur un plan numéroté

 

Il faut donc que la zone que vous souhaitez utiliser pour indiquer l’état des places, soit transparente. Le plan servira de « masque » ou de « pochoir » par rapport aux pastilles que vous apposerez en arrière-plan de celui-ci.

Une réflexion au sujet de « Intégrer son propre plan numéroté, on commence où ? »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *